Il y a quelques temps, Anne et Ingrid proposaient un sympathique projet sur le principe du "cadavre exquis".

Le projet "mots à mots" prenait alors vie sous la forme de deux projets collectifs.

J'ai participé avec grand plaisir à l'histoire intitulée "la vieille".

66142920_p

Voici mon passage, pour vous mettre en appétit, mais pour vous régaler de cette histoire dans sa globalité avec ses textes et illustrations farfelues et délicieuses à souhait, RDV ici !

Un grand bravo aux auteurs et illustrateurs ayant participé à ce projet et un grand merci aux organisatrices !

Bloup, bloup ! Dans le chaudron, les bulles continuent leur prolifération. La vieille est tellement occupée à gesticuler pour se libérer de son drôle de casque qu’elle ne voit pas qu’une gigantesque bulle sort du récipient. L’énorme bulle lui lèche les doigts de pied et, gloups, voilà qu’elle l’englobe en entier ! La vieille est prisonnière !

« Hourra ! » crie Zoé qui semble ravie de voir notre grand-mère s’envoler dans les airs.

La bulle tournoie et la vieille se retrouve la tête en bas, nous révélant ses chaussettes à rayures et sa culotte à pois ! Zoé rit aux éclats ! Mais nous n’avons pas le temps de nous attarder devant le spectacle que nous offre Mémé. J’attrape Zoé par le bras. Il faut profiter de la situation pour quitter cette maison. Nous nous précipitons vers la porte d’entrée mais, cette dernière est fermée à clé. Nous essayons les fenêtres du salon, de la chambre à coucher… Toutes les issues sont verrouillées. Soudain, dans la cuisine, on entend un grand « Plop » suivi d’un grand « Boum » ! La bulle a éclaté et la vieille s’est écrasée sur le sol carrelé. Aïe, aïe, aïe ! Ça va chauffer ! Comment lui échapper ? Nous décidons de retourner au grenier. Alors que nous nous apprêtons à monter, une petite trappe se soulève sous l’escalier et nous entendons : « Psitt ! Par ici ! Vite ! »